Récit

Adapter la hauteur de travail pour optimiser les flux opérationnels

Chez Danfoss au Danemark, les employés de l'unité de production de variateurs bénéficient en permanence d'une hauteur de travail optimale.

La société Danfoss est située à Nordborg sur l'Ile d'Als. Mads Clausen a fondé le Groupe Danfoss en 1933, aujourd'hui, l'entreprise emploie près de 24000 personnes à travers le monde. Suite à une modernisation d'envergure, une nouvelle unité de production de variateurs a été implantée dans l'une des ailes de l'usine originelle.

Cette unité est sortie du néant. Des systèmes de convoyeurs automatisés transportent les composants semi-finis jusqu'aux postes de travail individuels. Afin d'optimiser l'ergonomie, la conception de ces derniers intègre des colonnes télescopiques électriques qui s'adaptent à la taille de chaque employé.

La société Gebhardt Fördertechnik a développé l'intégralité du système de convoyage de l'unité de production des variateurs. Ce système s'étend sur 1000 mètres. Gebhardt fournit des produits et des services pour les systèmes de transport et d'assemblage mais également pour le stockage, le tri et la technologie de distribution.

La coopération étroite avec ses clients est particulièrement importante pour l'entreprise de Sinsheim. Celle avec Danfoss a débouché sur le réglage électrique des postes de travail individuels au moyen de  colonnes télescopiques LINAK.

Les variateurs sont disposés sur des cellules individuelles directement reliées au système de convoyage par un dispositif d'aiguillage. La hauteur de l'îlot doit être identique lors du transfert du variateur.

Dès qu'un employé commence à travailler, son poste avec le variateur semi-fini s'adapte en hauteur afin de lui faciliter la tâche.

"Nous voyons clairement une tendance à l'optimisation ergonomique du lieu de travail," explique Emil Zwick, directeur d'agence chez Gebhardt Fördertechnik.

En général, il existe deux possibilités dans le domaine industriel pour ajuster de manière ergonomique un poste de travail. La première est de laisser l'espace de travail à une hauteur statique tandis que l'employé se trouve sur une plate-forme élévatrice à ciseaux réglable. 

La suivante est d'adapter cet espace aux employés selon leurs besoins au moyen de colonnes télescopiques. Cependant, cette dernière solution, par ailleurs utilisée chez Danfoss, s'avère techniquement plus complexe à mettre en place.

Le composant sort du bain pour être transféré vers la zone de travail. Afin de fluidifier et d'accélérer le process, l'employé n'ajuste pas personnellement la hauteur. Lorsqu'il se connecte à son poste avec , le système utilise son réglage individuel prédéfini pour que les colonnes de levage atteignent la hauteur appropriée dès que le composant arrive.

Des colonnes télescopiques LINAK LP3   sont utilisées pour le réglage en hauteur. Ce piétement fournit un effort de 2400 newtons pour une longueur de course comprise entre 300 et 600 millimètres.

La LP3 est une colonne compacte en trois parties dont la surface robuste est en aluminium anodisé. Son utilisation est particulièrement indiquée pour les postes et bancs de travail en milieu industriel. Une unité de contrôle permet le fonctionnement parallèle de deux colonnes. Cette fonction est nécessaire chez Danfoss qui utilise deux colonnes par poste de travail sur la ligne de production.

Niels Kampstrup, responsable de production chez Danfoss, a une bonne opinion de la solution de Gebhardt et LINAK: "Lorsque nous avons installé la ligne de production de variateurs en 2011, nous avons avons cherché à optimiser l'ergonomie des postes de travail."

Chez Danfoss, le credo est simple: lorsqu'un employé évolue dans un environnement de travail optimisé, ce dernier travaille de manière optimale. De fait, la satisfaction, l'efficacité et la productivité s'en trouvent accrues.

Cette optimisation ergonomique du lieu de travail est toujours accompagnée d'une optimisation des flux opérationnels. Le travail qui alterne entre deux lignes en est un bon exemple. 

L'employé de Danfoss travaille entre deux lignes, chacune d'entre elles accueillant un composant. Le basculement de l'activité de gauche à droite est satisfaisant d'un point de vue ergonomique et en même temps idéal pour le processus de production. En effet, une fois son travail sur composant achevé et que ce dernier rejoint la ligne principale, l'employé peut s'atteler à la tâche sur un autre composant de l'autre côté.

La communication entre la ligne de production et la colonne télescopique est entièrement automatique, le flux d'alimentation en composants étant directement relié au système de contrôle des postes de travail.

Emil Zwick de Gebhardt est certain que l'optimisation ergonomique des zones de travail ira encore plus loin dans l'avenir, tout particulièrement dans le cadre de la production industrielle. Les produits LINAK vous aident à définir d'excellentes solutions. 

En apprendre davantage sur la manière dont LINAK conçoit  l'ergonomie de production.

 

 

 

Vidéos

Fichiers

Fiche technique ACC

Consultez la fiche technique en ligne ou bien téléchargez une version PDF.

Vous avez une question sur la technologie des vérins électriques?

- Nous ne sommes pas devins. Mais nous sommes experts dans la technologie des vérins. Alors, n'hésitez pas à nous demander tout ce que vous voulez à ce sujet.

Element