Contactez-nous ici
Tendances Tech

Les espaces de travail évoluent, mais les bureaux sont là pour durer

Si vous demandez à dix personnes d'âges différents ce qui, selon elles, doit se trouver au travail, la plupart d'entre elles répondront probablement: un bureau. Il est en effet surprenant que de nombreux futurologues considèrent le bureau comme une "espèce en voie de disparition". Selon eux, la future scène de travail a une toute autre allure: se prélasser sur un canapé, discuter avec des collègues sur un siège suspendu au beau milieu d'une salle de réunion et réfléchir à de nouvelles idées créatives en se promenant dans le jardin zen jouxtant le bâtiment de l'entreprise. Le meilleur des mondes. Qui ne souhaiterait pas travailler ainsi?

Des employés se tenant debout et assis sur des bureaux ergonomiques et réglables dans un espace de travail moderne

Mais laissez-moi vous dire quelque chose: J’écris cet article sur mon ordinateur portable qui est posé sur mon bureau au travail. Cela fait très vieille école. Et je vais affirmer avec audace qu'aussi longtemps que les gens auront quelque chose à écrire, ils continueront de travailler attelés à leurs bureaux. Ecrire assis dans un canapé reste pour moi quelque chose d'exceptionnel.

Même si les employés de bureau de demain s'assoient dans un fauteuil suspendu ou se rendent régulièrement au jardin zen, à un moment ou à un autre de leur journée de travail, ils retourneront à un bureau, au moins temporairement. Mais ils peuvent aussi choisir de rester debout à leur bureau pour travailler. Cela dit, après cette introduction quelque peu provocatrice, j'en viens à mon point de vue: Le bureau a évolué au fil du temps, tout comme la façon dont nous l’utilisons. Non seulement le design du bureau a changé, mais ses caractéristiques aussi. Grâce aux innovations techniques, il s'est adapté à notre façon de travailler. Dans le règne animal, on dirait que cette adaptabilité a assuré sa survie et n'aura de cesse de l'assurer.

La manière dont nous travaillons a rapidement évolué ces dernières années...

Les structures fixes sont en passe de disparaître. Nous travaillons également à distance depuis notre domicile, du train ou dans le jardin. Nous passons plus de temps en réunion qu’à nos bureaux. Nous aimons discuter avec les collègues que nous rencontrons. Alors oui, la question est peut-être justifiée: avons-nous encore besoin d’un bureau ou le bureau est-il devenu plus ou moins superflu?

À mon avis, le bureau dans l'espace de travail perdurera. Mais cela ne signifie pas qu’il n'y aura pas de changements. Bien au contraire. Le lieu de travail et le meuble de bureau continueront à subir des transformations, comme ils l’ont déjà fait par le passé.

Jeune homme avec un ordinateur portable travaillant à domicile dans son jardin.Aujourd’hui, vous pouvez travailler de n’importe où, même dans votre jardin.
 

Il est important de garder à l’esprit deux axes de développement. L’un est le changement organisationnel de la vie professionnelle et l’autre le développement technique, qui influence à son tour les changements organisationnels. Fidèle à la devise, 'L’outil s’adapte aux exigences et aux possibilités techniques'.

 

Petit rappel historique

Remontons dans le temps: le premier endroit où des gens ont traité des documents ou géré des procédures est devenue ce que j'appellerais un bureau. Le mobilier de ces pièces a continuellement évolué pour s’adapter aux changements d’organisation et aux possibilités techniques. L'un des changements majeurs et les plus radicaux a certainement été l'apparition de la la digitalisation.

L’ordinateur s'est invité au travail. Non seulement dans les départements de comptabilité et de secrétariat, mais aussi dans les départements de planification et de conception. Les dessinateurs techniques ont délaissé la grande planche à dessin pour le logiciel de CAO. Les architectes, les designers et les dessinateurs ont troqué règles, crayons et compas contre un ordinateur, une souris et un clavier. Ils ont également été à l'origine d'une évolution particulière dans le domaine bureautique: le bureau réglable en hauteur électriquement. La planche à dessin offrait la possibilité de travailler en position assise ou debout, de sorte que les dessinateurs et les ingénieurs étaient assis ou debout devant un plan presque vertical. Travailler debout? Pourquoi ne serait-ce pas possible avec un ordinateur?

Dessinateurs industriels dessinant à la main sur de grandes planches à dessin.
 

Il n’est donc pas surprenant que les premiers bureaux réglables en hauteur soient ceux des designers. Au début des années 90, il y avait des bureaux de CAO qui pouvaient être ajustés manuellement en hauteur. Si vous remontez en jusqu'en 1910, vous découvrirez la société allemande Reiss, qui a lancé le premier bureau réglable en hauteur. Bien entendu, il ne pouvait pas être réglé en appuyant sur un bouton, comme tous les autres postes à dessin de l'époque.

Dans les années 90, LINAK a développé les premières solutions pour le réglage électrique de la hauteur des bureaux. En 1998, LINAK a lancé la colonne télescopique DL1, le premier système au monde pour bureaux professionnels réglables en hauteur.

 

Les innovations nécessitent un terreau fertile

On pourrait supposer que la demande mondiale exploserait après le lancement des premiers bureaux réglables en hauteur. Loin de là. Seuls les pays scandinaves ont adopté la tendance à l’alternance entre la position debout et assise de façon respectueuse du dos et de la santé en général. Ici, la proportion de postes de travail électriques réglables en hauteur était déjà de plus de 90 % en 2005.

En Allemagne et dans d’autres pays européens, il était encore très difficile d’investir dans des bureaux réglables en hauteur pour offrir aux employés un espace de travail ergonomique et donc sain. Il a fallu beaucoup de persuasion pour que les décideurs comprennent les avantages de travailler à des hauteurs différentes. L’acceptation, et donc la demande, n’ont cru que lentement. Avec l’augmentation de la demande, le prix a également baissé, ce qui a également contribué au triomphe du poste de travail à hauteur réglable électriquement. Selon l’étude IBA sur le développement du travail de bureau (2019/2020), pas moins de 28% de tous les employés de bureau en Allemagne ont travaillé sur un poste de travail assis-debout en 2019. La publication d’IBA (en allemand uniquement) peut être téléchargée ici.

 

Illustration d'un employé assis et debout devant un bureau professionnel réglable en hauteur.Les médecins du travail et les spécialistes de l’ergonomie se sont rapidement inspirés de l’idée d’alterner entre les positions assise et debout. Cependant, il a fallu beaucoup de temps pour que le poste de travail assis-debout s’installe en Allemagne.

 

Au fil des ans, la technologie du bureau réglable en hauteur a évolué de façon constante. Au début, la technologie du système d’actionneur n’a permis que des mouvements de montée et de descente. De manière précoce, LINAK a doté les systèmes de contrôle d'une plus grande intelligence, permettant une mise en œuvre optimale de fonctions importantes telles que l’entraînement parallèle absolu, la protection contre les collisions ou les économies d’énergie. Les systèmes intelligents permettent de franchir des étapes encore plus innovantes. Les éléments clés ici sont l’intégration de systèmes de réservation intelligents et le domaine de l’individualisation.

 

Tourné vers l’avenir

Encore plus de flexibilité: Le bureau continuera d’évoluer et d’acquérir plus de fonctionnalités. Il s’adaptera à l’évolution des organisations du travail. La flexibilité est essentielle ici. Les derniers mois de la pandémie ont accéléré cette évolution. Avons-nous besoin d’un bureau séparé pour chaque employé? Est-il impossible d’optimiser les espaces de travail, de gagner de l’espace et par conséquent des ressources grâce au travail basé sur l’activité? Les postes de travail deviendront-ils encore plus indépendants qu’aujourd’hui?

Une chose est claire: le poste de travail réglable en hauteur ne sera plus quelque chose d’exceptionnel, mais une norme dont personne ne voudra se passer. Dans tous les cas, plus de personnes travailleront à distance et utiliseront leurs espaces privés comme espace de travail. Mais que font les personnes qui n’ont qu’un petit appartement? Beaucoup s'installent dans coin de la table de cuisine, au salon ou même dans leur chambre. C’est un défi pour les fabricants de mobilier professionnel. Peut-être ont-ils besoin de concevoir un bureau multifonctionnel qui se transforme en table de repas ou qui disparaît sur simple pression d'un bouton sur le mur. Assez flexible et intelligent.

'Le bureau continuera d’évoluer et d’acquérir plus de fonctionnalités. Il s’adaptera aux situations de travail changeantes et sera mis en réseau numériquement.'
Christoph Messing, Directeur Général de LINAK GmbH

Nous avons déjà vu comment, ces dernières années, la digitalisation a brouillé la frontière entre les sphères professionnelle et privée. Pour de nombreuses personnes, il est désormais tout à fait normal de consulter leurs e-mails sur leur smartphone le soir. Le fait que le bureau à domicile devienne aujourd’hui un élément essentiel dans le monde du travail est une autre étape importante dans cette direction. Mais cela signifie aussi que le domicile et le bureau sont en concurrence. C’est pourquoi la maison doit être mieux organisée pour le travail, alors que l'espace de travail doit être plus chaleureux. Les frontières s’estompent dans les deux sens.

 

Photomontage d’un bureau réglable placé à la fois dans un espace de travail à domicile et  en entreprise.À l’avenir, la frontière entre bureau et espace de travail à domicile sera davantage gommée.

 

Au cours des prochaines années, les espaces de travail vont encore évoluer

Les espaces de travail deviennent de plus en plus accueillants: Au cours des prochaines années, les espaces de travail deviendront encore plus accueillants. Ils sont de plus en plus en concurrence avec le bureau à domicile. Le bureau doit offrir un environnement de travail optimal et sain.

En outre, le travailleur doit se sentir chez lui dans son espace de travail. Le mobilier joue ici un rôle essentiel. Il aide à mettre en œuvre une culture de vie dans un environnement de travail. Nous verrons de nouvelles matières, produites de manière durable et sans substances nocives. Je m’attends à ce que les dimensions des plateaux changent également. La demande en petits plateaux va croître. Ceci est non seulement dû à l'espace limité du bureau à domicile, mais aussi à l'évolution de l'organisation de notre travail. Le travail de bureau nécessite moins de papier. Les tables se transforment en postes de travail temporaires avec stations d’accueil pour ordinateurs portables et smartphones.

Employés de bureau debout devant un bureau de conférence ergonomique et réglable.Le travail d’équipe jouera un rôle encore plus important dans les espaces de travail de demain.

 
 

Plus de flexibilité au lieu de vieilles habitudes

Le bureau devient intelligent: Dans les espaces de travail de demain, seuls quelques employés auront encore un bureau personnel fixe. Les équipes seront formées en fonction du projet et les bureaux seront utilisés de manière flexible.

Les systèmes de réservation pour bureaux et postes de travail vont constamment augmenter et devenir la norme. De plus, l’intelligence artificielle s'invitera dans les bureaux.

Dans de nombreuses entreprises, les bureaux sont connectés via un système de réservation.

 

Imaginons le scénario suivant: Christian travaille dans le marketing et a deux réunions avec le département des ventes pour le secteur industriel le lundi. Son calendrier comprend également l’édition de certains documents techniques. Il arrive dans l’entreprise et le système lui attribue un poste de travail approprié à proximité directe de collègues du support technique dans le secteur industriel. Cela lui permet d’échanger rapidement des informations avec les collègues concernés en ce qui concerne les détails techniques dans les fiches de données. Il se trouve également à une courte distance de la salle de réunion respective. Le bureau qui lui est attribué connaît ses habitudes et s’ajuste automatiquement à la hauteur assise et debout optimale et lui rappelle régulièrement de se lever. Christian a défini ces informations dans son profil. Et à la fin de la journée de travail, le bureau remonte automatiquement en mode nettoyage afin qu’il puisse être désinfecté et nettoyé plus facilement et efficacement. Tout cela nécessite une technologie intelligente dans les systèmes de contrôle.

Cette intelligence pourrait même aller bien plus loin. Le 'Quantified Self' est un mot-clé approprié ici. Une grande partie de nos données sont déjà collectées, comme les pas et les calories comptés via les appareils portables et les smartphones. Une telle collecte de données s’infiltrera de plus en plus dans notre vie professionnelle. Les employeurs ne pourront pas briller simplement en offrant des fruits et des boissons ou en payant des subventions pour des studios de fitness. Pour les employés, il deviendra normal d'adopter un comportement sain quantifiable sur le lieu de travail, en faisant de l'exercice, en alternant la position assise et debout et en relevant différents défis, comme celui de "l'employé le plus sain du mois". L’intelligence des bureaux réglables en hauteur fournira, entre autres, les données nécessaires. Enfin, ces données, que les applications pour bureaux réglables en hauteur peuvent fournir, peuvent également être utilisées pour calculer les taux d’assurance maladie. Cela pourrait permettre aux utilisateurs de postes de travail sains et ergonomiques d’économiser de l’argent sur leur assurance. Cela déclenchera bien sûr des débats éthiques sur la façon de traiter les données, mais au final, cela conduira également à l’acceptation des technologies et des opportunités qu’elles offrent.

 

Des idées sont déjà en cours de création

Le concours 'Design meets movement', organisé pour la première fois par LINAK avec l’Université de Wuppertal en 2014, a également mis en lumière des idées passionnantes. Les jeunes étudiants ont développé le bureau du futur. Il en a résulté des solutions incroyables plus révolutionnaires que jamais. LINAK a relancé ce concours en 2020. Et là encore, les résultats sont impressionnants. Elles ont été présentées au public au cours de l'été 2021 et je suis convaincu que certaines de ces idées figureront dans les gammes de produits des fabricants de mobilier de bureau dans quelques années.

Deux concepts de bureaux ajustables issus du concours Design Meets Movement.Le concours destiné aux étudiants'Design meets movement', lancé par LINAK, a mis en lumière des idées passionnantes pour les futurs bureaux.

 

Le bureau conservera sa place dans les espaces de travail du futur. Ou dans les pièces où nous travaillons, et donc aussi dans les bureaux à domicile. Il se peut que le bureau ait un aspect différent, se transforme et s’intègre à d’autres fonctionnalités dans la zone, soit mis en réseau et soit capable d’interagir avec différents services. En résumé Le bureau est loin d’être mort.

Pour lire l’article complet, cliquez ici

 
 

Christoph Messing, Directeur Général de LINAK GmbH

Cet article a été rédigé dans le cadre de la série d’ouvrages «OFFICE PIONEERS» publiée par Prima Vier Nehring Verlag. Plus d’une centaine d’auteurs ont participé à cette série d’ouvrages pour donner un aperçu de l’avenir du bureau.

Christoph Messing est directeur général de LINAK GmbH. Il travaille dans le domaine des bureaux depuis plus de 20 ans.

Télécharger cet article au format PDF

 
play-icon

Pupitres de commande DPG - Conçus pour changer le comportement

Fichiers

MOVE – Pourquoi les bureaux réglables en hauteur augmentent la performance au travail

Réduisez l'absentéisme pour maladie et créez un environnement de bureau moderne avec des bureaux électriques assis-debout. Un investissement intéressant pour les employeurs et leurs employés.

Gamme de produits DESKLINE

Concepteur de bureaux, de tables ou de banques d’accueil: une solution électrique de réglage en hauteur permet d’accroître votre compétitivité et votre activité.

Brochure Desk Frame 1

Découvrez le concept de châssis intégral « Desk Frame 1 » de LINAK - tout ce dont vous avez besoin pour construire votre bureau électrique assis-debout. Il se compose de trois ensembles: Une structure de plateau Kick & Click™, un ensemble DESKLIFT™ SetPack (contenant deux colonnes télescopiques, un boîtier de contrôle, un pupitre de commande et des câbles) et un jeu d'embases DL Feet.

Vous avez une question?

- Notre équipe est prête à vous assister techniquement, dans le démarrage d'un projet et plus encore.